Esthétique de la communication: Prochaine destination, la collab’ H&M/Balmain.

 

Hystérie collective, portants dépouillés, bacs dévalisés...si vous observez ce phénomène, dans vos magasins H&M, ce jeudi 5 novembre 2015, ne soyez pas étonnés, ce sera certainement du à ceci:


ob_b29005_balmain-h-m-acheter
 

Pour la planète mode et les fashionistas qui ont toujours rêvé de s’offrir une pièce haute-couture, c’est l’événement le plus attendu de la saison: la collaboration H&M/ Balmain.Composée de 44 pièces et 29 accessoires pour le prêt- à -porter féminin ainsi que de 30 pièces pour le vestiaire masculin, cette collection capsule annoncée depuis mai sur les réseaux sociaux sera disponible  dans 13 enseignes -exclusivement- en France.

La collection a été dessinée par Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain depuis cinq ans et qui a su « glambalmain 5our-isé », « chic-isé », urbanisé le style Jolie Madame de son fondateurPierre Balmain – tout en conservant son essence : les ornements, le sens du  détail, les broderies, la silhouette architecturale…

Les collaborations, c’est tendance et c’est surtout, un formidable coup médiatique pour le groupe suédois -connu pour ses vêtement bon marché: après le designer Alexander Wang, l’enseigne  récidive pour la 15ème fois en s’associant avec le créateur le plus en vu moment  suivi par près d’un million de  followers sur Instagram !

Dans ce premier spot publicitaire largement relayé par les médias et réseaux sociaux, Kendall Jenner -top du moment, reine des réseaux sociaux et petite soeur de Kim Kardashian – successivement vêtue d’une robe verte à sequins flamboyante, d’un manteau sans manche en fourrure mène la danse et les mannequins: une véritable  fashion army.

Le spectacle est orchestré par Olivier Rousteing, chef de bande omniscient qui associe constamment luxe et pop culture.  Sur une chorégraphie de Normann Shay et une musique signée Ferdinand & Vaz, envoyée depuis les écouteurs de la top, Les « Kendalls » -face aux duo Twins Twins ou aux High Rollers- évoluent dans un monde futuriste et fictif, au milieu d’un métro.

Dans un mouvement d’unité répercuté par le hashtag final, on comprend que les mannequins grandissent au travers de la collaboration. La team Rousteing se veut le reflet d’une génération streetwear, ancrée dans son temps et qui communique à une vitesse fulgurante.

balmain7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *