Page 1
Galerie

La personnalisation dans l’audiovisuel à travers le Big Data

Comprendre le Big Data à travers les films de cinéma (teaser) from OpenClassrooms on Vimeo.

Abidjan, le 15 février 2035

Afrostream : une plate-forme globale de divertissement afro

Afrostream a été lancé il y a maintenant plus de 20 ans par Tonjé Bakang, un entrepreneur français d’origine camerounaise. Lassé de la faible –et stéréotypée- représentation de la diaspora noire dans le monde audiovisuel français, il souhaitait créer une plate-forme consacrée « aux films et aux séries mettant en scène des personnages principaux descendants d’Africains ». Le concept a suscité enthousiasme et curiosité dans la communauté noire de France.

Continue Reading →

Galerie

Sample : le rap aux racines de la black music

Pour définir la notion première de MC (master of ceremony), il faut rappeler les débuts même du Hip-Hop à New-York, au moment des sounds-systems. Venant de Jamaïque, les sounds-systems étaient des grandes fêtes de quartier en pleine rue où l’on mettait de la musique à l’aide de platines, amplificateurs et des micros.

Sound-system en Jamaïque

Si le DJ était le principal acteur, le MC n’est alors présent que pour animer la foule par quelques acclamations. En charge de mener la foule, la place du MC devint de plus en plus importante. DJ Kool Herc, jeune jamaïcain arrive dans le Bronx dans les années 70, il recrée alors les sounds systems. Il diffusa du reggae d’abord puis s’adapta au public en proposant de la funk puis de la soul, du rock, du blues…

Les pionniers du Hip-Hop ont grandi avec la grande black music transmise par leurs parents. Le rap est imprégné de cet éclectisme à travers le sample. Le sample est la base musicale du rap. En effet, Il permet au rap d’exploiter la richesse des musiques noires américaines pour créer de nouveaux morceaux. Le principe du sample consiste à prendre un échantillon d’un titre déjà existant à partir duquel on crée une boucle qui sera agrémentée à d’autres éléments propres aux beatmaker(producteur) et qui deviendra l’instrumental sur lequel le MC rappera. En cela, certains titres sont de véritables hommages aux pionniers de la black music : funk, soul, blues, jazz,…

Dans les 80’s, considéré comme l’âge d’or du Hip-Hop, il était commun d’avoir 5 à 6 samples différents (de voix, de mélodies, de riff, scratché, de dialogues de films,…) sur un morceau de Public Enemy ou EPMD. Chuck D, leader de Public Enemy, témoigne: « On trouvait que les samples étaient une façon d’arranger les sons, comme les peintres mélangent le jaune et le bleu pour faire du vert ».

Continue Reading →

Galerie

Drake, stratège des réseaux sociaux

En octobre dernier, Drake a, comme le dit l’expression américaine « cassé Internet ».

Son clip « Hotline Bling » était partout : dans des médias aussi divers que Complex, Le Parisien, Rollingstone, les Inrocks, Melty… Ce jeune canadien s’est imposé comme une des plus grandes stars de la musique actuelle, avec 100 titres classés au Billboard, le Top des hits américain, et ce en moins de 8 ans de carrière. Seuls 3 autres « monstres sacrés » ont fait mieux (Lil’Wayne, Elvis Presley et la série Glee).

La carrière de Drake représente bien le milieu de la musique à l’heure d’internet. Les campagnes de marketing classique ne sont plus nécessaires pour les stars qui sont en lien constant avec leur fanbases sur les réseaux sociaux. A l’instar de Beyonce, Drake a ainsi annoncé la sortie de son album « If You’re Reading This It’s Too Late » le jour-même avec un simple tweet où figurait la pochette et le lien iTunes.

Les manières d’écouter et de produire la musique ont évolué. Avec les nouvelles technologies, tout est devenu plus accessible. Chaque jour une multitude de titres sort sur Youtube, iTunes ou même Soundcloud. Conséquence, les hits ont une durée de vie moins longue.

Drake a su s’adapter. Il sait qu’il faut être présent régulièrement pour rester le numéro 1. Plutôt que de se concentrer sur un album qui prendrait des mois à produire, il enchaîne remixes de tubes, ou de chansons moins connus, collaborations ou encore un projet commun avec Future lui aussi très actif.

En étant aussi prolifique, on perd en qualité, mais on continue à faire parler de soi. C’est cela être pertinent en 2015. Peu importe que deux mois après la sortie d’un clip, on parle d’autre chose. Ce qui compte est que ce titre ai fait le buzz a un instant T.

 

Drake a depuis pérennisé ces fameux pas de danse dans une pub pour T-Mobile à l’occasion du Super Bowl…

Continue Reading →

Par défaut

PNL : le spleen de la rue

PNL intrigue les médias. Ce duo composé de deux frères issus des quartiers de Corbeil-Essonnes se retrouve au Top iTunes après avoir refusé toute interview et prise de parole. Leur deuxième album « Le monde, chico », en référence à Scarface, est sorti fin octobre. Vous me direz encore du rap influencé par Tony Montana.

PNL – Le Monde Chico

 

Peut-être, mais les frelots du 91 ont crée une mini-révolution dans le rap français. Leurs textes sombres et noirs de vécu de dealers contrastent avec les lumineuses boucles aériennes sur lesquelles ils posent leur voix sous auto-tune. Là où la plupart des rappeurs utilisent l’auto-tune pour chanter, PNL s’en sert pour jouer avec les mélodies. Il en ressort des morceaux doux et addictifs sur la forme, et dur dans le fond. Comme de la drogue.

« Moi j’connais pas, argent facile. On a rien construit depuis l’premier kil’ »

PNL pour Peace & Lovés, jeu de mots avec l’expression Peace & Love. Il y a chez PNL, une volonté de réel pour contrer toute glorification de l’illégalité. De retranscrire le quartier tel qu’il est avec ses gamins qui jouent en bas des tours, ses mères qui font leurs courses et ses pères qui amènent leurs enfants à l’école. Et le deal donc : « Que Dieu me pardonne si je me trompe/J’pose ma miff6 avant qu’on pose ma tombe/Ce chemin étroit et sombre me séduit/L’impression qu’il soigne mon coeur de E.T ». Continue Reading →

Par défaut

La chaîne afro-américaine BET arrive en France

Par @FabSpadeMc

Le groupe Viacom France (MTV, Game One, Nickeleodeon…) lance une version française de sa chaîne BET à partir du 17 novembre 2015.

Créée en 1980, BET (pour Black Entertainment Television) est une chaîne dite « communautaire » afro-américaine qui possède plus de 100 millions d’abonnés aux Etats-Unis. Elle est notamment connue pour la cérémonie des BET Awards qui célèbre chaque année les personnalités ayant marqué la musique.

La chaîne sera disponible dans les bouquets classiques : CanalSat, Free, Numéricable…

Reste à savoir si elle proposera des contenus inédits à destination des minorités françaises…

BET arrive en France le 17 novembre ! http://t.co/HSUvT0moEH pic.twitter.com/8FIInq7DwQ

Source : betfrance.fr